Actualités de l'association :

au Burkina Faso

20 nouvelles bergeries sont opérationnelles depuis avril 2022 !

Après un bilan très positif du 1er "projet ovins" mené en 2013, il a été décidé de lancer un deuxième projet en 2022. Celui-ci consiste à doter 20 femmes de 3 hameaux de Tangassogo d'une unité individuelle de production ovine, c'est-à-dire d'une bergerie, et d'un bélier et de 2 brebis. Après la phase de sélection des femmes bénéficiaires, une formation a été organisée mi-janvier. Toutes les candidates ont participé. Elles ont également contribué à la fabrication des briques de terre, et la construction des bergeries a pu démarrer début février 2022.

Le 9 avril 2022, les animaux ont été remis aux 20 nouvelles bénéficiaires, après avoir été traités et vaccinés par les vétérinaires. Le Président de Diin Lama Burkina a exprimé sa gratitude par le message suivant : "la remise des ovins aux bénéficiaires du projet a été effective ce samedi 9 avril 2022, clôturant ainsi ce dit projet. C'était une cérémonie riche en émotions, un mot à retenir merci Diin-Lama, merci Diin-Lama France. Les bénéficiaires ont témoigné toute leur reconnaissance aux efforts de Diin-Lama France et promis d'honorer leurs engagements vis à vis du projet. Bien avant la remise, le vétérinaire de Tiébélé a administré les premiers soins aux moutons. L'équipe DLB a tenu à rappeler aux bénéficiaires tout le contour du projet tout en leur souhaitant une fructueuse activité" .

La nouveauté de ce projet : chaque femme s'est engagée à céder un agneau de son élevage à une autre femme, ce qui permettra d'essaimer les unités de production. Les demandes d'en bénéficier sont en effet très nombreuses, vu l'impact positif sur les conditions de vie découlant des revenus tirés de cet élevage. Le bilan réalisé du premier projet a ainsi montré une réelle réduction de la pauvreté et la possibilité pour les familles de subvenir aux besoins  en matière d'éducation, d'alimentation et de santé.

Financement du projet : Diin Lama Burkina, Diin Lama France, mécène

Nouvelle activité en cours de création : apiculture 

Ce projet de création d'activité génératrice de revenus consiste à aider des hommes et des femmes de Tangassogo à pratiquer l'apiculture respectueuse de la gestion rationnelle de la biodiversité biologique et de l'environnement. Il consiste concrètement à doter 20 personnes de la zone de Tangassogo d'un kit de démarrage individuel dans le secteur de l'apiculture afin de permettre à ces derniers de devenir économiquement autonomes.

Pour y parvenir, le projet se départira des habitudes traditionnelles apicoles en formant les apiculteurs(trices) aux techniques et pratiques modernes dans l'optique d'avoir les meilleurs rendements meilleurs.

Diin Lama France a décidé de soutenir ce projet, autre source locale de revenus. Différentes étapes sont en cours :

- Inspection des zones destinées au projet par un technicien afin d'évaluer le potentiel des plantes mellifères (mai 2022)

- Sélection des bénéficiaires et formation. A noter que 7 femmes ont été retenues, alors que jusque-là l'apiculture était une activité réservée aux hommes. L'arrivée de nouvelles techniques de production a notamment permis cette évolution (juin 2022)

- Formation des bénéficiaires (juillet 2022)

- Commandes des équipements apicoles (kits), distribution et installation des ruches (juillet 2022)

- Activité de reboisement (août 2022)

- Démarrage et suivi de l'activité par un technicien apicole, pendant 6 mois minimum

Financement : Diin Lama Burkina, Diin Lama France, mécène

Projet eau et assainissement : des nouvelles, un an après

Bonne nouvelle  : l'eau potable est enfin à Tangassogo, depuis février 2021 ! Les travaux de construction du château d'eau ont démarré en décembre 2020, et se sont terminés en février 2021, avec : la réalisation du forage, la construction du château d'eau, la mise en place des canalisations et de 6 bornes fontaines. Le recrutement des fontainières et leur formation ont également été réalisés. La mise en place et la formation du comité de gestion ont eu lieu, les installations sont maintenant opérationnelles ! La joie de nos partenaires burkinabés se devine par ce message de Dandié Bourihourabou, le président de Diin Lama Burkina : "Je suis soulagé de savoir que nous avons réussi ensemble cette prouesse. Mes larmes de joie m'ont inondé. On est arrivé. Merci, nous avons travaillé dur mais c'est fait !"

Un an plus tard (avril 2022), nos partenaires de Diin Lama Burkina font ce premier bilan : il n'y a pas de problème technique sur les installations. Les usagers commencent à s'habituer à leur utilisation, et notamment au prix de l'eau. Les bornes-fontaines sont maintenant fréquentées. En moyenne, les usagers utilisent des bidons de 20 litres et repartent avec 3 bidons, facturés 50 FCFA. Cette utilisation est conforme à ce qui a pu être observé dans les villages voisins lors des premiers mois de démarrage des installations.

Les latrines prévues dans le projet eau et assainissement sont opérationnelles depuis mars 2019

Actualités : en France

Vide dressing : 

Depuis début 2021, à l'initiative de notre trésorière (Bravo à elle !), DLF met des vêtements en vente sur Vinted. Il y a plus de 1800 publications. Ce sont des vêtements en bon état et à prix défiant toute concurrence. A vos achats !

RDV sur : https://www.vinted.fr/member/50055611-gepetta25000

Assemblée générale 2022 de Diin Lama France -

Samedi 15 octobre à 18h

La Bouquinerie est présente :

- Un lundi matin par mois, sur le marché de Cadenet : vente de livres et informations sur DLF

Et bien sûr : Journées Portes ouvertes de la Bouquinerie : 2ème week-end de juin

Des centaines de livres d'occasion sont proposés. Beaucoup d'affluence à ces journées !