Activités économiques

08/08/2022

Développement d'activités : élevage ovin, apiculture, vannerie, ânes et charrettes

Il n'y a pas d'activité manufacturière à Tangassogo, ce qui provoque le départ des hommes chaque année pour la Côte d'Ivoire ou le Ghana. De plus, la quasi-disparition du tourisme depuis quelques années a supprimé cette source de revenu habituel. Pour pallier à cela et développer de nouvelles activités rémunératrices, diverses actions sont réalisées, notamment en partenariat avec les groupements féminins du village.

Création d'une activité d'élevage ovin

En 2014, 20 unités individuelles de production ovine (construction d'une bergerie, achat d'un bélier et de deux brebis) ont été créées pour 20 femmes. Celles-ci ont été formées aux techniques d'élevage et bénéficient d'un suivi vétérinaire régulier.

Au vu du bilan réalisé, il a été décidé de reconduire un deuxième projet de création de 20 unités de production ovine en 2022. Le 9 avril 2022, les animaux ont été remis aux 20 nouvelles bénéficiaires, après avoir été traités et vaccinés par les vétérinaires. Le Président de Diin Lama Burkina a exprimé sa gratitude par le message suivant : "la remise des ovins aux bénéficiaires du projet a été effective ce samedi 9 avril 2022, clôturant ainsi ce dit projet. C'était une cérémonie riche en émotions, un mot à retenir merci Diin-Lama, merci Diin-Lama France. Les bénéficiaires ont témoigné toute leur reconnaissance aux efforts de Diin-Lama France et promis d'honorer leurs engagements vis à vis du projet. Bien avant la remise, le vétérinaire de Tiébélé a administré les premiers soins aux moutons. L'équipe DLB a tenu à rappeler aux bénéficiaires tout le contour du projet tout en leur souhaitant une fructueuse activité" .

La nouveauté du projet 2022 : chaque femme s'est engagée à céder un agneau de son élevage à une autre femme, ce qui permettra d'essaimer les unités de production. Les demandes d'en bénéficier sont en effet très nombreuses, vu l'impact positif sur les conditions de vie découlant des revenus tirés de cet élevage. Le bilan réalisé du premier projet a ainsi montré une réelle réduction de la pauvreté et la possibilité pour les familles de subvenir aux besoins en matière d'éducation, d'alimentation et de santé.

Financement du 1er projet (2014) : Agence des micro-projets, Conseil départemental du Doubs, Diin Lama Burkina, Diin Lama France

Financement du 2ème projet (2022) : Diin lama Burkina, Diin Lama France, mécène

Nouveauté : création d'une activité d'apiculture

Ce projet de création d'activité génératrice de revenus consiste à aider des hommes et des femmes de Tangassogo à pratiquer l'apiculture respectueuse de la gestion rationnelle de la biodiversité biologique et de l'environnement. Il consiste concrètement à doter 20 personnes de la zone Tangassogo d'un kit de démarrage individuel dans le secteur de l'apiculture afin de permettre à ces derniers de devenir économiquement autonomes.

Pour y parvenir, le projet se départira des habitudes traditionnelles apicoles en formant les apiculteurs(trices) aux techniques et pratiques modernes dans l'optique d'avoir de meilleurs rendements. 

Diin Lama France a décidé de soutenir ce projet, autre source locale de revenus. Différentes étapes sont en cours : 

- Inspection des zones destinées au projet par un technicien afin d'évaluer le potentiel des plantes mellifères (mai 2022)

- Sélection des bénéficiaires et formation. A noter que 7 femmes ont été retenues, alors que jusque-là l'apiculture était une activité réservée aux hommes. L'arrivée de nouvelles techniques de production a notamment permis cette évolution (juin 2022)

- Formation des bénéficiaires (juillet 2022)

- Commandes des équipements apicoles (kits), distribution et installation des ruches (juillet 2022)

- Activité de reboisement (août 2022)

- Démarrage et suivi de l'activité par un technicien apicole, pendant 6 mois minimum

Financement : Diin Lama Burkina, Diin Lama France, mécène

Vannerie

Lors des séjours annuels de membres de Diin Lama France à Tangassogo, des pièces d'artisanat et de vannerie étaient achetées sur place et vendues ensuite en France. Les fabricant(e)s recevaient alors les bénéfices de ces ventes. Il n'est actuellement plus possible d'envisager en toute sécurité des séjours à Tangassogo. 
Il a donc été décidé, avec le concours de l'association Tambour Battant et de la Mairie de Cadenet (84), d'envoyer des corbeilles et paniers confectionnés par les femmes de Tangassogo. 16 objets ont ainsi été vendus lors de la fête de la vannerie à Cadenet début juillet 2022. Beau succès puisque tous les paniers ont trouvé preneur ! Le fruit de la vente a été adressé aux femmes de Tangassogo.
Cette première expérience sera sans doute renouvelée en 2023.
Financement : Mairie de Cadenet, Association Tambour Battant, Diin Lama France

Ânes et charrettes

Appui au travail des groupements féminins : fourniture d'ânes et charrettes

Les 5 groupements féminins du village ont bénéficié d'ânes et de charrettes. Cet équipement facilite le transport d'eau, ainsi que celui des produits vendus aux marchés environnants.

Financements : FNAR (Fédération Nationale des Ânes de Randonnée) ; école et périscolaire de Grandfontaine (Doubs)

  • Le rôle des ânes à Tangassogo

Les ânes sont des animaux de travail de petite taille bien adaptés aux zones semi-arides.

A Tangassogo les ânes sont utilisés pour les travaux agricoles mais également pour le transport des récoltes et de l'eau. Les groupements féminins de Tangassogo ont tous été dotés d'ânes et de charrettes, ce qui a permis un gain de temps et une réduction de la pénibilité du travail. Un soin tout particulier leur est apporté car ils sont précieux et indispensables.