Eau et assainissement

08/08/2022

Accès à l'eau potable et à l'assainissement : premier bilan

L'objectif du projet est double :

  • Faciliter l'accès à l'eau potable,
  • Développer l'assainissement et ainsi améliorer les conditions sanitaires de la population.

La phase d'étude du projet a été terminée en 2017 (forages et études techniques), le périmètre et les objectifs ont été définis.

Après une phase de recherche de financements, le projet eau et assainissement s'est concrétisé en 2020-2021 avec la réalisation des travaux et la construction  :

  • de 20 latrines,
  • d'un château d'eau, équipé d'une pompe solaire
  • de 6 bornes fontaines.

Des formations ont été réalisées à destination des personnes en charge de l'entretien des équipements, des fontainières et du comité de gestion de l'eau. Une phase de sensibilisation a été également effectuée tout au long du projet afin d'informer la population sur le bon usage de l'eau, les règles d'hygiène et l'utilisation des latrines.

Le 26 février 2021 : L'eau potable est enfin arrivée à Tangassogo ! 

Les latrines sont construites, utilisées et entretenues. Le forage,  la construction du château d'eau et des bornes fontaine sont achevés. La formation des fontainières et des comités de gestion a eu lieu. La joie de nos partenaires burkinabé se devine à travers ce message de Dandié Bourihourabou, le président de Diin Lama Burkina : "Je suis soulagé de savoir que nous avons réussi ensemble cette prouesse. Mes larmes de joie m'ont inondé. On est arrivé. Merci, nous avons travaillé dur mais c'est fait !"

Un an plus tard (avril 2022), nos partenaires de Diin Lama Burkina font ce premier bilan : il n'y a pas de problème technique sur les installations. Les usagers commencent à s'habituer à leur utilisation, et notamment au prix de l'eau. Les bornes fontaines sont maintenant fréquentées. En moyenne, les usagers utilisent des bidons de 20 litres et repartent avec 3 bidons, facturés 50 FCFA. Cette utilisation est conforme à ce qui a pu être observé dans les villages voisins lors des premiers mois de démarrage des installations.

Avec le soutien financier de :

Et la contribution de donateurs privés, et de particuliers via un financement participatif  réalisé grâce à la plateforme :

Avec le soutien technique de :